Née en 1987 à Paris, Zélie Belcour est diplômée de l’École supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée (2015). Sa vie d’artiste se partage aujourd’hui entre Marseille, Paris et la Corrèze ; d’où découlent ses racines familiales.

 

Son travail plastique s’élabore en général à partir de trois médias principaux, l’installation, la peinture et la photographie, tout en restant ouvert à l’utilisation d’autres techniques comme la lithogravure, la sérigraphie, le dessin.

 

Depuis plusieurs années, certaines notions récurrentes dans notre société se sont glissées et peu à peu décantées dans son travail, au point d’y tracer des repères, de baliser des axes importants : l’accumulation, la répétition, le bombardement d’images, la saturation de l’espace, le remplissage, l’excès .

 

Durant ses études, elle a remporté le premier prix du concours de la Maison des avocats de Marseille pour son installation « Just road » (2013).

Elle a en outre participé à plusieurs expositions collectives notamment La Nuit des Talents au Palais de la bourse Marseille (2015 et 2016), au centre de documentation du FRAC à Marseille (2015), ainsi qu’au centre culturel municipal de Saint-Raphaël (2015).

En août 2015, elle a fait une exposition personnelle à la Grange d’ Ussel en Corrèze. Elle a présenté des dessins lors d’une exposition collective à la villa Mallet-Stevens à Paris (janvier 2016), et un travail de photos et de sérigraphies au centre d’art culturel de Chalon-sur-Saône en février 2016.

 

Puis elle a conçu une exposition personnelle en février 2017 dans la Médiathèque Claude Lévi Strauss dans le 19 ème arrondissement de Paris et ses photos ont été sélectionnées pour être exposées lors d’une exposition collective en juillet 2017, « Parcs et jardins ».

 

En parallèle elle a préparé une exposition en duo avec une autre artiste Mailys Girodon à la Galerie du Panier à Marseille.

Ses lithogravures ont été sélectionnées pour la 10ème triennale mondiale de l’Estampe de Chamalières 2017.Une autre exposition collective, à Genève à la villa Dutoit 2017, a eu lieu.

 

Durant l’été 2018 elle a  exposé de nouvelles productions lors d’une exposition personnelle qui s’intitulait INVENTAIRE, à Ussel en Corrèze .

 

Je suis telle une éponge, j’erre, j’observe, j’absorbe, je tire du quotidien, de la banalité, des émotions, des couleurs. Je cherche à être en permanence en ouverture sur le monde, faire des expositions, rencontrer de nouveaux artistes, partager des idées, s’entraider. Je ne me restreins pas à un média, je veux pouvoir tout appréhender comme support : peinture, sérigraphie, photo, installation. Ces médiums me permettent de grandes possibilités de création et d’expression. Au cœur de mon travail plastique, la couleur est centrale, elle le traverse et le compose. Artiste pluridisciplinaire, je suis avant tout une coloriste. Qui-dit couleur, dit lumière, qui dit lumière, dit énergie.